Un site environnemental d’exception

A Fleur d’Epine, nous attachons une grande importance au respect de la nature et de l’environnement. Nous sommes au coeur d’un patrimoine naturel et paysager d’exception, patrimoine que nous souhaitons préserver et mettre en valeur.

Le Parc du Jura vaudois possède en effet une biodiversité remarquable. La Haute chaîne du Jura abrite de très nombreuses espèces (biches, renards, hermines, buses…) qui vivent en harmonie. Certaines de ces espèces sont de conservation prioritaire, au niveau régional et national.

Avec ses 60% de périmètre classé dans les inventaires fédéraux du paysage et des biotopes d’importance nationale, le Parc du Jura vaudois est un trésor naturel!  

Publicités

Le Conseil de Fondation s’agrandit

Anticipant sur l’obtention du permis de construire, nous avons dès la fin d’année 2012 cherché des partenaires pour développer la seconde phase du projet. Après quelques rencontres, notre sélection s’est portée sur Nadège Simon et Christian Crottaz, qui nous ont rejoints au Conseil de Fondation en novembre 2012. Nous sommes persuadés que leur apport sera capital dans la réalisation de nos objectifs et le développement du projet.

Nous en profitons pour remercier chaleureusement Philippe Roch qui a permis de mener à bien la première phase du projet et qui aujourd’hui quitte le Conseil de Fondation. Nous lui adressons nos plus sincères remerciements!

A Fleur d’Epine, nous sommes plus que jamais déterminés à voir la maison se transformer en lieu de vie communautaire convivial. Notre volonté de mener à bien ce projet est renforcée par la récente obtention du permis de construire et la motivation des nouveaux membres du Conseil.

Obtention du permis de construire !

permis de construireL’année 2013 commence avec une bonne nouvelle ! En effet, la Fondation Fleur d’Epine vient d’obtenir le permis de construire chèrement convoité. Nous allons pouvoir nous lancer dans la seconde phase du projet : la mise au point technique du projet, la recherche de financement et la préparation des travaux. 

Pour mener à bien cette nouvelle phase, le Conseil de Fondation s’est entouré de deux nouveaux membres : Nadège Simon, qui nous fera bénéficier de son expertise en matière de développement immobilier et de construction durable, et Christian Crottaz, qui sera un excellent relais auprès des services cantonaux de la santé. 

Vivre ensemble, c’est vivre avec

Vivre ensemble, ce n’est pas vivre les uns à côté des autres dans un même habitat, c’est avant tout vivre en interaction les uns avec les autres. Nous défendons cette façon de vivre car nous croyons fermement que c’est de la rencontre, de l’échange entre les individus que naît la compréhension et l’empathie.

Le mode de vie individualiste qu’engendrent nos sociétés modernes occidentales est un fléau contre lequel il faut lutter. A Fleur d’Epine, chacun collaborera activement à la mise en place de ce nouvel art de vivre communautaire.

Une éthique environnementale

Toute l’équipe de Fleur d’Epine est attentive à l’utilisation de matériaux non seulement de qualité, mais qui soient en adéquation avec notre éthique environnementale. Ainsi nous allons choisir des équipements non polluants, recyclables et de proximité.

A l’échelle du bâtiment, la volonté d’autarcie énergétique se traduira par l’installation de panneaux solaires et d’une chaudière à bois. L’isolation des façades et des vitrages sera également un élément fort de notre concept énergétique.

Par ailleurs, une source privée ainsi que la récupération des eaux pluviales permettront l’alimentation quotidienne en eau potable des résidents.

Nous avons à cœur de développer un projet qui prenne en compte l’environnement et qui minimise l’impact de l’être humain sur la nature. C’est une question d’éthique, de responsabilité sociale et de bon sens.